Galette des rois

Meilleurs voeux à toutes et tous que 2010 vous soit pleine de petits et grands bonheurs et de gourmandises!

My best wishes to all of you, that 2010 brings you small and big happiness and greed!

Auguri a tutti che 2010 sia piena di piccoli e grandi felicità e di golosita!

Les fetes sont passées à grande vitesse, en familles franco-italienne et à Rome sous 18°C le 25 mine de rien. Le rhytme a été soutenu entre le réveillon du 24, noel le 25 et l’anniversaire de mon petit bonhomme le 26…vous ne pouvez imaginer les quantités de sucre, beurre, chocolat, poudre d’amandes…. qui ont été utilisées et consommées sur ces 3 jours. Pour ses 2 ans Giacomo a été bien hyper vraiment trop gaté et le père noel est devenu son meilleur copain (d’ailleurs il en parle encore tous les jours ;-)).

Le réveillon du nouvel an, ses prémices et prolongations ont eu lieu entre copains sous la neige dans les montagnes proches de Rome. Autant dire qu’on a fait bombance pendant…..beaucoup trop longtemps. Et ça ne s’arrete pas là! Le 6 c’était l’Epiphanie et congé à Rome (peut etre bien dans toute l’Italie), donc un jour de fete et de nouveau on fait bombance ;-) Petite coutume italienne  néanmoins ce jour là c’est la befana, une vieille et horrible grand-mère, qui passe chez vous et apporte des friandises et un cadeau aux enfants qui ont été sages pendant toute l’année (c’est dur là) et du charbon à ceux qui ne l’ont pas été. La théorie souhaite ça! En pratique évidemment au pays de l’enfant roi nos lutins reçoivent tous les friandises, le cadeau et le charbon (qui est en fait du sucre teint en noir…et oui c’est aussi jour de fete pour les caries et les dentistes).

Bon en France on attend sagement la fin de la semaine pour déguster avec du Contrex la galette des rois. Première galette fait maison pour ma part (maintenant que je deviens quasiment une pro de la pate feuilletée) et première participation comme membre de jury pour un concours (tous les détails ici).

Voici donc la recette des deux galettes que j’ai faites pour l’occasion, très très classiques puisqu’elles sont toutes deux à la frangipane, avec une petite touche de Christophe Felder pour l’une d’elles.

Galette des rois à la frangipane

pour 4 personnes ou 6 repues des précédentes festivités

  • 2 rouleaux de pate feuilletée pur beurre (fait maison c’est encore meilleur)

Pour la frangipane:

  • 100 g de beurre mou
  • 100 g de sucre
  • 1 gousse de vanille
  • 150 g de poudre d’amandes
  • 1 oeuf
  • 2 c. à s. de rhum agricole
  • 1 fève

Pour la finition:

  • 1 jaune d’oeuf
  • 2 c. à s. de sucre de canne
  • 1 c. à s. de fleur d’oranger
  1. Mixer le sucre avec la gousse de vanille coupée en morceaux
  2. Préparer la frangipane: fouetter le beurre en pommade. Tout en continuant de fouetter, ajouter le sucre, puis la poudre d’amandes. Quand le mélange est homogène ajouter l’oeuf puis le rhum. Réserver.
  3. Etaler sur du papier sulfurisé légèrement fariné une pate feuilletée. Etaler en son centre (jusque 2-3cm du bord) la frangipane. Y cacher une fève.
  4. Avec un pinceau humidifier les bords du disque
  5. Recouvrir le 1er disque de pate feuilletée par le second. Appuyer sur les bords pour bien les souder entre eux les 2 disques.
  6. Réserver la galette au frais pendant une demie heure
  7. Au bout de ce temps préchauffer le four à 180°C.
  8. Diluer le jaune d’oeuf dans un peu d’eau et en badigeonner dessous et dessus la galette.
  9. Remettre au frais pendant une dizaine de minutes.
  10. Pratiquer des décorations de votre choix sur sa surface avec la lame d’un couteau retourné.
  11. Enfourner pour 35-40 minutes jusqu’à ce que la galette soit dorée.
  12. Préparer le sirop: mélanger le sucre de canne et la fleur d’oranger. A la sortie du four, badigeonner la galette avec le sirop et enfourner de nouveau pendant 2-3 minutes pour fixer.

Deuxième variante: galette des rois façon Christophe Felder: meme procédure que précédemment sauf qu’avant d’étaler la frangipane (étape 3) recouvrir le 1er disque de crème de marrons, puis de frangipane, parsermer ensuite de cerises griottes ou amarena et recouvrir par le 2eme disque (étape 5).


N’hésitez pas à me dire si vous avez publié votre recette!!

Share and Enjoy:
  • Print
  • Facebook
  • Twitter
  • del.icio.us
  • RSS
  • Google Bookmarks

11 comments to Galette des rois

  • Et bien je te félicite pour cette galette qui semble totalement irrésistible, bien dorée et croustillante, difficile d’y résister, bravo !
    Je t’embrasse et à très bientôt

  • Vu d’aussi près, je ne saurais y résister!!! J’ai toujours hâte de rencontrer mes amis, mes collègues ou n’importe qui avec qui partager un morceau de galette en ce moment!

  • Excellente année à toi aussi, toute lumineuse, heureuse et gourmande!
    Elle est à tomber cette galette, à y plonger tous entiers dedans…bravo pour le courage et la réussite. Les photos sont magnifiques comme toujours.
    Et puis tu m’as fais rire avec ton introduction, j’imaginais déjà la situation, les souvenirs, tous ces plats délicieux qui débordent…
    Bises et bonne reprise ;-)

  • Elle est sublime cette galette!!
    Avec cette belle couleur dorée et cette frangipane épaisse et moelleuse, hum…!

  • Wow.., quelle galette! Je donnerais cher pour y goûter et même pour pouvoir en réussir une pareille. Et que dire des photos.., elles mettent vraiment l’eau à la bouche.

  • Ce qu’elle est belle ta galette avec un beau dorage sur le dessus !
    Bisous, Doria

  • Ta galette est vraiment belle! Une vraie tentation!

    Bises,

    Rosa

  • Je découvre ton blog grâce au gentil commentaire que tu as laissé sur CduBeau ! et je trouve tes photos très appétissantes. Ta galette semble crouti-fondante à souhait…miam ! Et hop je t’ajoute à ma blogoliste. Merci.

  • Intéressant, le mariage marron/griotte est pour le moins atypique mais à tester…

  • J’adore la galette des rois traditionelle mais cette année je l’ai pas realisée: ta galette avec marron et griotte est vraiment jolie!

  • Lauresophie, è da INFARTO.
    A Natale sono stata a Parigi e in un banchetto dentro Lafayette gourmand ho assaggiato di sfuggita un pezzetto di galette gratis.
    Be’, è una cosa semplicissima, alla fin fine – pasta sfoglia e frangipane – ma fa sciogliere davvero il cuore come fosse il burro della pasta sfoglia.
    L’aggiunta delle amarene (che non amo, ma che assaggerei volentieri assieme alla frangipane – devono creare un ottimo contrasto) è molto intelligente.
    In quanto alle castagne non so, non le amo molto… :)
    Be’ insomma, ho letteralmente l’acquolina in bocca……… Hhhhaww :P
    Che ricetta usi per la pasta sfoglia fatta in casa?

Leave a Reply

 

 

 

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

The author!

Da non perdere di vista!



 

gif_tourdumondedesblogs